Dernières Chroniques

                 

jeudi 20 juillet 2017

Le Contrat - Tome 1 et 2

Le constat de départ de ce roman est de ceux qui interpellent. En effet, le père de l’héroïne étant criblé de dettes cette dernière signe avec un contrat avec un homme d'affaire afin de les éponger : elle l'épouse et en échange les dettes de son père s'envolent... Okay, on va pas se mentir, ça a un coté glauque et je dois dire qu'avant de commencer ma lecture j'avais un peu peur de jusqu'où cette situation pouvait aller et de si j'allais passer plus de temps à m'insurger qu'à apprécier ce que je découvrais au fil des pages. Je vous rassure d'avance, Le Contrat est bel et bien une romance et malgré un point de départ qui aurait pu déraper ce n'est pas le cas (ou du moins quasiment pas, mais on reparlera de ça un peu plus tard).

Déjà j'ai plutôt bien apprécié les deux personnages principaux et j'ai trouvé qu'ils se complétaient assez bien. Angeline n'est pas une jeune femme craintive ou soumise et bien heureusement ! Avec le postulat de départ de l'histoire pour le coup là ça serait vite devenu glauque. Elle a un caractère fort, avec de jolies qualités que l'on apprécie de découvrir au contact de sa famille et de ses amies, et ne se laisse pas aisément marcher sur les pieds. Forcément quand de l'autre côté on a un héros avec un caractère tout aussi fort et en plus une tendance à tout vouloir contrôler, ça fait des étincelles ! Clairement je suis pas fan des héros dominateurs, évidemment j'ai un peu (beaucoup) tiqué sur cet aspect de la personnalité de Geoffrey, mais cela emmène tant de situations cocasses que je veux bien passer au-delà. 

Car en effet il y a beaucoup d'humour dans Le Contrat. Comme je le disais, les personnalités fortes et contradictoires de nos héros clashent pas mal et Angeline prend un malin plaisir à faire tourner Geoffrey en bourrique ce qui est particulièrement savoureux. De plus le style d'écriture de Tara Jones est très entraînant et cela a pour effet de nous faire tourner les pages à une allure impressionnante. Cette version qui réunit les deux premiers tomes, qui étaient sortis en exclu l'été dernier en complément d'un magasine, se dévore en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Honnêtement il n'y a pas de retournements de situations fous à la lecture de ce roman, il n'est pas de ceux qui nous tiennent en haleine par son suspens et nous laissent fébriles, mais on ne s'ennuie pas pour autant. Parfois on a pas besoin d'action ininterrompue, il suffit que ce soit bien écrit et c'est tout aussi, si ce n'est plus, efficace ! 

Néanmoins je ne peux pas écrire cette chronique sans revenir sur la cause de mon "quasiment pas" lorsque j'évoquais la présence de dérapages dans l'histoire. Impossible de ne pas vous parler du chapitre 40 de cette lecture. Le chapitre que j'ai surnommé "le chapitre malaisant". Vous savez que je n'ai pas pour habitude de vous spoiler quoique ce soit dans mes chroniques, du coup je ne vais pas pouvoir vous en dire autant que je le voudrais, mais moi qui me réjouissais de l'absence d’événements sordides j'ai été très mal à l'aise à la lecture de ce tristement fameux chapitre 40. Très honnêtement je n'ai pas bien compris pourquoi ce passage problématique existait, c'est un événement isolé qui ne révolutionne rien dans le récit ou dans les fondations de la dynamique des personnages, et en fin de compte j'ai simplement regretté sa présence. Cela a jeté un espèce de froid que j'ai, je pense, toujours gardé au fond de ma tête par la suite et qui a joué sur mon attachement à certains personnages et surtout syr ma note finale du roman.

Ceci étant dit, j'ai passé un super chouette moment en lisant Le Contrat malgré tout. Le caractère de l’héroïne, la légèreté apporté par les situations et échanges burlesques entre les personnages, et la plume efficace de l'auteure, ont su me séduire. Très honnêtement si il n'y avait pas eu ce point noir évoqué, qui finalement ne concerne qu'un seul chapitre sur 82 (!!) de l'histoire mais m'a un peu trop touchée, j'aurais certainement mis 5 étoiles à ce roman. Bref je suis à 100% prête à lire le tome 3 qui m'attend dans ma PAL et je m'attend d'avance à le lire à la vitesse de l'éclair avec le sourire aux lèvres :)

Note : ★★☆ 

Merci à Déborah et aux éditions Hugo Roman pour cet envoi.

lundi 17 juillet 2017

C'est Lundi, que lisez-vous ? #201

Rendez-vous qui consiste à faire le point chaque Lundi sur ses lectures de la semaine passée, ses lectures présentes et ses lectures pour le reste de la semaine. 
Les liens sont compilés sur le blog de Galleane chaque semaine. 

Exceptionnellement l'article concerne ces DEUX dernières semaines.

Encore une fois on part sur du deux lectures en deux semaines, pas fameux quand on sait le temps que j'ai en ce moment pour lire. Néanmoins les à-côtés de la vie personnelle ne vont pas en s'arrangeants, au contraire, et c'est donc compliqué pour moi de réussir à me concentrer sur quoique ce soit.
Follow Me #3 : Un coup de cœur. La chronique devrait arriver sous peu mais la trilogie se termine vraiment en feu d'artifice, c'est clairement mon tome préféré des trois et je suis ultra fan de Sofiane.
PS : I Like You : Chronique en ligne.

It est toujours mis de côté, néanmoins puisque les soucis ne me laissent pas beaucoup d'espace cérébral de libre j'ai commencé Another Story of Bad Boys #2 qui n'en demande franchement pas beaucoup ^^ C'est toujours aussi fluide et prenant à lire.

J'espère pouvoir commencer le tome 2 de Terre d'Ombre durant la semaine et que ce sera un super moment d'évasion comme le premier.

Chroniques
PS : I Like You

Où me trouver : 

vendredi 14 juillet 2017

PS : I Like You

Éditeur français : Hugo Roman, collection New Way. 17€ en papier, 9.99€ en numérique.

Un jour d’ennui en cours de chimie, Lily griffonne les paroles de sa chanson préférée sur son bureau. Lorsqu’elle s’assoit à la même place le lendemain, elle découvre que quelqu’un a écrit la suite…

Très vite, Lily et son mystérieux interlocuteur se lancent dans une correspondance enfiévrée. La jeune fille n’a jamais autant eu envie d’aller en cours – mais surtout pour y savourer sa lettre du jour ! Derniers groupes de musique indé à découvrir, secrets de lycée ou confidences plus intimes… tout semble les rapprocher.

Peu à peu, Lily réalise que son coeur s’emballe pour celui qui se cache derrière cette plume. Mais alors que l’identité de son amour épistolaire se dévoile peu à peu, Lily va découvrir que certains cris du coeur devraient peut-être rester silencieux…

PS : I Like You c'est typiquement le roman Young Adult contemporain tout doux et frais, je dirais même qu'il est parfaitement recommandé pour relancer une envie de lire, sortir d'une panne de lecture déjà installée, ou simplement s'accorder un moment de pure détente entre deux lectures plus denses. Le roman se lit vite, il ne comporte pas de longueurs, et semble destiné à se lire d'une seule traite (du moins pour ma part ça a été le cas et je ne me serais pas vue le reposer avant de l'avoir terminé).

Clairement il n'y a pas de grandes surprises à la lecture de PS : I Like You pourtant. Le plus gros mystère de la première partie est de savoir avec qui discute anonymement Lily... et c'est loin d'être une surprise. En effet à peine le personnage croisé, on a aucun doute : c'est lui le mystérieux interlocuteur de la jeune fille. Du coup si vous vous attendez à vous passionner pour cette énigme, vous serez peut-être déçu. Néanmoins je ne m'attendais pas à ce que ce soit un grand secret, cela ne m'a donc pas gênée, et je dois dire que dans tous les cas les forces de PS : I Like You vous feront certainement oublier que l'enjeu proposé par le résumé du roman était principalement l'identité du garçon avec qui discute l’héroïne.

Parce que, via cette correspondance, des thèmes beaucoup plus profonds et universels sont abordés. Notamment le divorce et l'abandon par le vécu du héros masculin et le manque de confiance et l'amitié grâce aux péripéties de Lily. L’héroïne est d'ailleurs un autre point fort de cette lecture. Puisque l'identité du protagoniste masculin est cachée pendant longtemps, et même une fois que la jeune fille s'en rend compte elle décide de garder le secret quasiment tout le reste du roman, j'avais un peu peur qu'il manque quelque chose à l'histoire. Une romance sans vraie présence d'une moitié du duo, ça semble assez compliqué. Pourtant cela fonctionne totalement dans PS : I Like You et je pense que Lily y est pour beaucoup. C'est une jeune fille très attachante et à laquelle on peut assez facilement s'identifier car son caractère et son environnement familial sont bien définis. L'auteure prend le temps de nous montrer sa vie dans sa globalité, on n'est pas constamment dans le contexte scolaire focalisés sur le pseudo mystère, et cela donne donc un vrai univers au roman ce qui est fort agréable.

De plus il faut souligner que le style de l'auteure est super fluide et entraînant. J'avais déjà eu l'occasion de lire deux autres contemporains écris par Kasie West (The Fill-In Boyfriend et On The Fence) et à chaque fois c'est toujours un super moment de lecture, sans prise de tête, et dont on ressort avec le sourire. Ses romans ne souffrent jamais d'aucun temps mort et on les dévore en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, PS : I Like You ne fait donc pas exception à la règle. Si vous avez envie d'un contemporain charmant et rafraîchissant pour l'été, foncez !

Note : ★★★★★

Merci à Déborah et aux éditions Hugo pour cet envoi.

lundi 3 juillet 2017

C'est Lundi, que lisez-vous ? #200

Rendez-vous qui consiste à faire le point chaque Lundi sur ses lectures de la semaine passée, ses lectures présentes et ses lectures pour le reste de la semaine. 
Les liens sont compilés sur le blog de Galleane chaque semaine. 

Deux lectures en deux semaines... Et j'ai même pas d'excuse car la semaine dernière il n'a pas fait super chaud et j'ai quasiment pas bougé de chez moi. Ne me jetez pas de tomates s'il-vous-plait.
Since You've Been Gone : J'ai adoré et l'ai d'ailleurs dévoré en une seule journée tant j'étais prise pas l'histoire (dont une fois encore je m'étais fait une fausse idée en ne lisant pas vraiment le résumé comme il faut, je suis incorrigible mais je le resterais car c'est toujours de bonnes surprises au final).
Les Rumeurs d'Issar #1 : Techniquement je triche car au moment où je prépare cet article je ne l'ai pas terminé mais puisque ce sera fait d'ici sa publication on dira que vous n'avez rien vu :P En tout cas j'ai énormément apprécié l'univers qui m'a immédiatement séduite.

J'ai un peu mis It de côté (j'ai jusqu'à la sortie du film en Septembre pour le lire donc j'suis laaaarge) mais par contre j'ai commencé le troisième volet de Follow Me. Pour le moment je ne suis toujours pas convaincue par le couple mais Sofiane me fait mourir de rire et ça me suffit.

Puisque j'ai décidé de ne pas faire d'article prévisionnel ce mois-ci, voici ma PAL du mois telle que je l'ai présentée sur mon insta. Bref vous l'aurais compris, j'ai largement le choix pour la suite ;)

Où me trouver : 

samedi 1 juillet 2017

Bilan Mensuel #52 || Juin 2017

Ce mois-ci j'ai lu 4 romans.
Soit un total de 1776 pages pour une moyenne de 4.7/5.

Mois catastrophe, le retour ! Néanmoins je ne culpabilise pas trop car j'ai deux lectures en cours que je n'ai pas terminé à temps (dont une qui est un pavé de plus de 1000 pages) et avec la canicule qu'il y a eu ces dernières semaines ce n'est pas très étonnant que je n'ai pas su me concentrer un minimum pour lire. Pas sure que Juillet soit beaucoup plus fameux mais on peut toujours espérer ;)

Livres : 
- Follow me, tome 2 : Nouvelle Chance (5/5)
- Charley Davidson, tome 9 (5/5)
- Le Contrat, tome 1 & 2 (4/5)
- Since You've Been Gone (5/5)